top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDocteur FEROUL

Prévention des parasites externes au naturel



Dans cet article, je souhaiterais vous partager des solutions naturelles en prévention des puces et des tiques pour votre animal.

Depuis quelques années, on trouve sur le marché des produits insecticides chimiques par voie orale ou en pipettes externes mais qui pénètrent dans le sang avec des effets longue durée (1 à 3 mois). Soyons clairs, c'est une catastrophe pour la santé de nos animaux.

De plus, contrairement aux pipettes chimiques externes qui restent en surface, si votre animal fait une mauvais réaction, on ne peut rien faire ! (avec une application en surface on peut laver l'animal et enlever une grande partie du produit), là impossible , le produit est dans le corps pour plusieurs semaines et il n'existe pas d'antidote. Il faut attendre qu'il finisse de faire effet en espérant que cela n'intoxique pas trop l'animal...

Ce type d'insecticides restent dans le sang et tuent les puces ou les tiques qui viendraient piquer votre animal et donc aspirer le produit (ce ne sont pas des répulsifs, les animaux se font piquer puis les parasites meurent ou sèchent sur place).


Voyons maintenant comment on peut faire autrement :

1ère chose on détoxifie ! si votre animal a eu des produits chimiques pendant des mois voire des années, il faut aider son corps à se débarrasser des résidus et aider son foie qui a dû "gérer" ces produits.

Pour ce faire il existe plusieurs options :

- Plan de santé anibio 3 flacons pour 1 mois de traitement (detox foie puis intestin et reminéralisation)

- Hepatyl ou Ergyvet hepatique + probiotiques pour la flore intestinale.


Ensuite, maintenant que le corps est nettoyé, on passe au traitement préventif.


En traitement de base pendant toute la durée de la saison des parasites (février à fin octobre-novembre en fonction des régions)

- Tic-off ou Protect :ce sont des poudres à mélanger 1 fois par jour dans l'alimentation (sans goût et sans odeur elle sont facilement prises mélangées à de la nourriture humide). Pour les chats, je conseille Protect qui est l'ancienne formule du tic-off et qui est prise spontanément la plupart du temps. On met aussi une pincée dans l'eau de boisson. Cette poudre va redonner à la peau toute sa vitalité, désacidifier le terrain et ainsi limiter les infestations.

- Médaille tic clip : à mettre sur un collier que l'animal garde toujours sur lui, valable 2 ans. La médaille crée un champ protecteur autour de l'animal qui perturbe les récepteurs des parasites. Ils ont ainsi du mal à se fixer sur la peau (on peut en retrouver sur le pelage mais souvent non accrochées). Elle résiste à l'eau, il faut d'ailleurs la rincer 1 fois par mois car sinon elle perd en efficacité au fil du temps.

NB pour les chats : étant donné que cela nécessite un collier, il faut qu'il soit déjà habitué et il y a un risque de perte si le collier s'ouvre donc pas forcément la meilleure option.


Pendant les périodes de forte infestation on rajoute un produit externe spray ou gouttes

- Melaflon spray, vinaigre des 4 voleurs, spray rhodeo : plutôt pour les chiens qui ont des poils mi-long à long. On renouvèle au besoin avant les balades surtout vers le cou, la tête et sous le ventre. Ces produits sont des répulsifs, ils peuvent aussi servir contre les moustiques l'été et dans les régions où il y a des phlébotomes (moustiques qui peuvent transmettre la leishmaniose comme la Camargue, le Var, l'Italie, l'Espagne)

- Melaflon spot-on chien, tic drop chat, pipettes rhodeo pour les chats et les chiens à poils courts (bouledogues, jack russel, staffie, carlins, chihuahua etc....). La fréquence d'administration varie en fonction des produits mais en moyenne à mettre tous les 1 à 2 semaines.

( en général on évite les sprays sur les chats, ils détestent ça!)


Pour les chats, parfois , le tic drop en gouttes suffit si vous n'êtes pas dans un coin où il y a beaucoup de tiques.


On n'oublie pas aussi de vermifuger régulièrement son animal surtout les chats qui chassent et les chiens (les chats qui vivent en appartement ont en moins besoin, 1 à 2 fois par an suffisent).

Il existe des solutions naturelles qui préservent la flore intestinale et permettent de limiter les infestations. Là encore, on ne cherche pas un "zéro parasite" mais juste un équilibre. Un chat qui mange régulièrement de souris va forcément de ré-infester régulièrement donc inutile de donner un vermifuge chimique tous les 4 matins, par contre, on peut tout à fait donner un vermifuge aux plantes 1 fois par mois au moment de la pleine lune (là où les vers sont les plus sensibles aux produits).


En conclusion, oui les tiques peuvent transmettre des maladies mais ce n'est pas une raison pour empoisonner son animal toute l'année. Certains animaux en prennent très peu et plus vite on les enlève , moins il y a de risque de transmission de maladie.

Au retour des balades en forêts ou dans les champs, c'est toujours bien de vérifier dans et de retirer ceux qui seraient accrochés mais avec tous ces conseils, cela devrait bien se passer !





331 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page